Les boîtes à conserves

La conservation des denrées alimentaires est primordiale. Elle permet de préserver les bienfaits nutritionnels des aliments. Afin de préserver ces derniers, conserver les légumes à température ambiante dans un espace humide ou dans du sable reproduit les caractéristiques dans lesquelles ils poussent et leur permet de continuer leur maturation à la maison.

Ces meubles de conservation ont été créés selon cette démarche, comme une réinterprétation du garde manger, et s’inscrivent dans le mouvement low tech afin de conserver des aliments sans énergie.

Résultat des recherches produites pour mon diplôme, Les boîtes à conserves, proposent une réflexion autour des différentes manières de conserver : à l’abri de la lumière, dans le sable, à température ambiante, à l’air. Chaque variété de fruits et légumes y trouve ses conditions optimales de conservation. Cela favorise une bonne vision d’ensemble des aliments disponibles et réduit, ainsi, le gaspillage alimentaire.

Ces meubles doivent s’accompagner d’une pédagogie autour de la conservation : certains  fruits et légumes interagissent avec leurs voisins les faisant ainsi mûrir plus ou moins vite, leur évitant de germer…  Certains aliments ne se conservent donc pas avec les autres. Ainsi, les interactions entre les aliments viennent organiser les meubles.

Ces trois meubles sont adaptés à des intérieurs réduits. Il est possible de les poser sur un plan de travail ou de les accrocher au mur.

Dans une démarche de fabrication locale, ils sont fabriqués en bois de hêtre des Vosges. L’utilisation du bois, fini au vernis hydrosoluble, permet de créer un environnement adapté à la conservation, de part la conservation de l’humidité et une luminosité atténuée. Les parties ajourées sont, quant à elles, cannées. Le cannage, technique traditionnelle, est ici remis en valeur pour ses qualités physiques :  laissant passer la lumière et l’air.

Le cannage en rotin vient remplacer des plaques de métal découpées à la laser réalisées lors du premier prototype. Ce choix participe d’une adaptation plus locale des meubles, mettant en avant les métiers locaux, artisanaux et traditionnels.

Ces trois meubles sont réalisés en collaboration avec l’ébéniste Clément Leboucher, HELCE situé à Epinal. Le cannage est, quant à lui, mis en place en collaboration avec, A la bonne paille, une artisane vannière, canneuse, rempailleuse, d’Epinal.

Ces objets sont voués à évoluer. En effet, leur aspect pédagogique et leur usage est à perfectionner par un travail graphique visant à en faciliter l’usage.

Année

2018

Collaborateurs

HELCE

Crédits photos & illustrations

Lucie Devoille  et Clément Netzer

Catégorie

Alimentation durable

Plus d’informations

Nous contacter

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google